-->
Text to Search... About Author Email address... Submit Name Email Adress Message About Me page ##1## of ##2## Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sept Oct Nov Dec

404

Sorry, this page is not avalable
Home

Latest Articles

Avez-vous déjà entendue parler de la Biotechnologie ? (FR)

0



      La Biotechnologie c’est l’application de la science et de la technologie en même temps sur des organismes vivants en les modifiants afin d’avoir un produit voulu en industrie ou pour faire des recherches Scientifiques pour accroitre des connaissances humaines.
On a la biotechnologie moderne et traditionnelle. Pour la biotechnologie traditionnelle on utilisait des processus biologique sans avoir des connaissances théoriques comme la production du fromage et la bière (ils savaient que mettre du lait avec une substance acide donne le caillé mais ils ne savaient pas comment se caillé se formait), alors que la biotechnologie moderne est utilisée pour distinguer les plus récentes applications de la biotechnologie, comme le génie génétique et la fusion cellulaire, des méthodes plus classiques.


La biotechnologie se divise en 5 domaines et chaque domaine représente une couleur: La biotechnologie rouge, la blanche, la bleu, la verte et la jaune.
Commençons par la Biotechnologie verte ou végétale qui intéresse l’agriculture, l’élevage et l’agroalimentaire. Comme exemple on a la modification génétique des plantes  pour améliorer leur gout, leur couleur et leur rendement.
Elles aident à améliorer et conserver des produits et participent à la résistance des plantes aux insectes ce qui rends l'emploi des pesticides peu nécessaire et est une solution potentiel pour fournir de l'alimentation à la population mondiale croissante (9 milliard en quelques année).


Deuxièmement on a la Biotechnologie blanche ou  appelée aussi la biotechnologie industrielle sont des technologies utilisant du matériel biologique (cellules procaryotes comme bactéries, cellules eucaryotes comme micro algue, levures ou cellules animales, enzymes libre ou fixé sur support).

Elles sont utilisées pour la production des molécules d'intérêt à grande échelle (quantité élevée) par culture cellulaire de microorganismes dans des bioréacteurs ou fermenteurs (citerne immense dont la température, la pression, le ph et autre paramètres sont contrôlés selon les conditions idéal pour le métabolisme (fonctionnement) des organismes ou enzymes).


Elles emploient des systèmes biologiques utilisant des procédés enzymatiques ou fermentaires, pour la fabrication, la transformation ou la dégradation de molécules. Ceci dans le but de produire des composés à partir des matières premières renouvelables qui peuvent être des déchets ou non (d’origine vivant) et qui sont utilisés comme substrat (matière première) ou milieu de culture consommé pour la croissance des organismes et la synthèse des produits désirés (valorisation des déchets).


Elles présentent plusieurs avantages liés au processus industriels et touchent de nombreux secteurs : agricole comme la production de biocarburant à partir de déchets agricoles et eaux usées, pharmaceutique comme la production des compléments alimentaires, cosmétique, chimique, etc.

En effet, les biotechnologies blanches apportent une optimisation du processus de fabrication tout en préservant l’environnement à travers la réduction de l’utilisation et les rejets des matières premières. Les biotechnologies blanches apportent ainsi les espoirs d’un développement durable et d’une industrie propre. 

Troisièmement on a la Biotechnologie jaune ou appelée aussi biotechnologie environnementale utilise les innovations de la biotechnologie et de la microbiologie pour apporter des solutions liées à la pollution de notre planète.
L’environnement est notre futur et les micro-organismes, notamment les bactéries possèdent des capacités étonnantes de traitement des pollutions pour préserver les écosystèmes, pour cela on peut employer le principe de bio-remédiation (Traitement des eaux, des sols et de l’air pollué par des agents biologiques) comme extraction des métaux toxique du sol par des plantes spécifique.



Quatrièmement on passe à la Biotechnologie bleue ou marine désigne l’exploration et l’exploitation des nombreux organismes marins qui en résultent, en vue de concevoir de nouveaux produits.
Des matériaux compatibles avec des usages alimentaires ou cosmétiques peuvent ainsi être produits à base de dérivés d'algues. Des principes actifs issus d'huîtres semblent avoir un effet sur le ralentissement du vieillissement cutané. Il est par ailleurs possible de fabriquer des biocarburants à partir d’algues ou, plus exactement, à partir de triglycérides contenus dans les algues.


Et enfin on a la Biotechnologie rouge ou médicale, elle concerne le domaine de la santé du médicament, du diagnostic, de l’ingénierie tissulaire ainsi que le développement du procédés génétiques ou moléculaires ayant une finalité thérapeutique.
Grâce à elles, les chercheurs découvrent, produisent et/ou testent toutes sortes de nouveaux traitements. Ainsi, par exemple, des organismes sont spécialement conçus pour produire des antibiotiques et, grâce à des manipulations du matériel génétique d'une espèce, les chercheurs développent ce qu'ils appellent des thérapies géniques et en plus de cette thérapie on a la thérapie cellulaire pour traiter  ou remplacer des tissus endommagés ou malades.




Au-delà de soigner les malades, les biotechnologies promettent également de pouvoir mieux diagnostiquer les maladies, à l'aide de puces à ADN ou l’utilisation de la nano-biotechnologie pour le traitement du cancer, elles permettent de réaliser des typages tumoraux par exemple ou encore de biocapteurs.
Les Biotechnologies représentent un monde fascinant. Grâce à elles, nous améliorons notre qualité de vie, par exemple en nous armant mieux contre certaines maladies. Elles soulèvent néanmoins des questions éthiques car elles touchent à la manipulation du vivant.

                                                                             
                                                                                      Zahra .G Aspirant et doyen du projet LRS



Aucun commentaire:

Publier un commentaire